Couv0024

Titre : Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

Auteur  : Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

Edition : Nil

Résumé : 

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique.

 

 *

Mon avis : 

Je ne m’attendais à rien de spécial avec ce livre, et quelle surprise, un vrai coup de cœur et que j’ai dévoré en une journée.

L’histoire se déroule après la guerre en 1946. Juliet, écrivain, est à la recherche d’un nouveau sujet. Elle reçoit un jour une lettre de Dawsey Adams, un parfait inconnu qui habite à Guernesey. L’homme est tombé sur un livre qui lui a appartenu et dans lequel il y avait son adresse et tandis qu’il a eu un coup de cœur pour l’auteur, il lui demande l’adresse d’une librairie à Londres. Et c’est comme ça que la correspondance commence entre Juliet et Dawsey qui lui fait part de quelques histoires sur l’île pendant l’Occupation et en particulier ce club de lecture dont il fait partie.

Ainsi Juliet trouve son sujet et plusieurs membres du club se mettent à correspondre avec elle. Le roman est composé uniquement de lettres entre les différents personnages. En le feuillant, j’avais été assez sceptique et j’avais peur d’un contenu assez décousu. Mais ce n’est absolument pas le cas.  D’une lettre à lettre, on découvre tout un tas d’histoires et on passe d’une émotion à une émotion, de l’humour et de la légèreté, les horreurs de la guerre, l’amitié, l’amour… Les lettres sont relativement courtes, et on pourrait s’imaginer qu’il est ainsi facile d’arrêter la lecture, mais c’est plutôt l’effet inverse, je me disais « Allez encore une lettre » et au final je ne me suis arrêtée qu’à la fin du livre !

Juliet est sympathique avec du caractère. Mais les autres personnages multiples et variés sont tout aussi attachants. Et au milieu des histoires de l’Occupation, leur amitié et leur soutien mutuel donne à cette petite communauté très attendrissante beaucoup d’humanité.

Un livre que je conseille vivement !


2 Comments

Sabrina · 7 avril 2015 à 9 h 15 min

Je me souviens encore de ce livre, j’ai adoré la plume de l’auteur ! Une lecture à la fois légère et rempli d’émotion!

Guillaume · 20 mai 2015 à 23 h 09 min

On m’a parlé en bien de ce livre cette semaine que je ne connaissais pas. Et cette chronique me rend un peu plus curieux. Je pense que je vais pas tarder à mettre la main dessus. Merci pour cette chronique 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Lecture

Dark Net, Benjamin Percy

Titre : Dark Ne Auteur : Benjamin Percy Edition : Super 8 Résumé : Sous les fondations du réseau, un second Internet palpite : un eldorado sulfureux où rien n’est interdit et où tout – Lire la suite…

Lecture

L’autre côté du rêve, Ursula K. Le Guin

Titre : L’autre côté du rêve Auteur : Ursula K. Le Guin Edition : Le Livre de Poche Résumé : Lorsque George Orr dort, il rêve, comme tout un chacun. Mais lorsqu’il se réveille, au Lire la suite…

Coup de coeur

Wild, Cheryl Strayed

Titre : Wild Auteur : Cheryl Strayed Edition : 1018 Résumé : Lorsque, sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce Lire la suite…