Black out, Marc Elsberg

Titre : Black OutCouv0039

Auteur : Marc Elsberg

Edition : Piranha

Résumé : Par une froide soirée d’hiver, le réseau électrique européen commence à lâcher. Menace terroriste ou défaillance technique ? Alors que l’Europe s’enfonce dans l’obscurité, plusieurs centrales nucléaires, en France notamment, mettent en danger la vie de millions d’être humains.

*

Mon avis : 

L’histoire commence en Italie où Piero Manzano se retrouve au milieu d’un accident de voitures suite à l’arrêt de l’éclairage public. Puis à travers de courtes scènes, on se rend compte que ce Black Out a atteint toute l’Europe. Mais les premiers désagréments ou mêmes accidents de ce début ne sont qu’un commencement. Car malgré l’optimisme initial, il apparaît rapidement que quelque chose cloche et qu’il n’est pas possible de remettre le réseau en état.

Le roman fait intervenir de nombreux personnages : informaticien, ingénieur, politique, journaliste… et on suit au jour le jour de Berlin à Paris en passant par Bruxelles ou La Haye les réactions, les conséquences de cette situation de crise, et l’enquête pour comprendre ce qui s’est produit et comment  y remédier. Les scènes sont relativement courtes et s’enchainent habilement, ce qui donne à ce thriller un rythme soutenu, qui ne laisse pas le lecteur reprendre son souffle. C’est addictif et efficace !

Du côté du scénario, c’est extrêmement réaliste et donc assez effrayant. Quand les premiers problèmes surviennent, l’eau, la nourriture, les questions de santé et tous ces points vitaux à court terme, ça pousse à réfléchir à la dépendance que nous avons à toutes ces technologies qu’on considère comme acquis. Et puis apparaissent les problèmes à plus long terme sur l’économie, l’agriculture. Il y a des conséquences auxquelles je n’avais pas pensé. Si Black Out reste une fiction et un thriller haletant, c’est un roman intelligent avec un sujet visiblement bien maitrisé. Bon c’est aussi un roman qui m’a donné envie d’aller faire des réserves d’eau, de conserves et autres… au cas où ^^

J’ai tout de même un petit bémol sur la question du nucléaire. Si tout le reste y est bien expliqué, la situation des centrales nucléaires ne l’est pas du tout. Et j’ai trouvé un peu facile de dire qu’il avait des problèmes, sans qu’on sache trop pourquoi. Je ne vois d’ailleurs pas pourquoi indépendamment des problèmes de réseau, aucune n’ait pu être redémarré… Cette partie m’a plutôt donné l’impression d’être là pour accentuer la peur en utilisant Fukushima et la peur déjà existante de l’atome. D’autant plus que le point est évoqué dans la 4ème de couverture alors que ce n’est pas non plus le point central du roman.

Mais hormis ce point, le reste m’a semblé plutôt réaliste. Sans être trop technique, les explications étaient intéressantes et tout en suivant une enquête pleine de rebondissements, on peut apprendre quelques choses. Un très bon thriller !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Je l’ai lu et adoré, un très bon roman réaliste 🙂

  2. Stelphique dit :

    Bonjour ,
    Celui ci je veux absolument le découvrir! Il a l’air saisissant! 😉
    A bientôt pour découvrir d’autres lectures! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *