Couv0042bis

 

 

Titre : La fin de l’Éternité

Auteur : Isaac Asimov

Edition : Folio SF

Résumé : L’Éternité veille sur vous ! L’Éternité modifie le passé pour le bien de l’Humanité. Elle élimine les inventions dangereuses, avant même qu’elles n’aient été imaginées, et supprime dans l’œuf les apprentis tyrans.

 

*

 

Mon avis : 

La fin de l’Eternité est un prélude au cycle de Fondation. Après il s’agit d’une histoire complètement indépendante et je me suis même demandée pendant un moment en quoi c’était un prélude.

Contrairement aux autres livres d’Asimov, je n’ai pas tout de suite accroché à celui-ci. Le premier chapitre est confus et complexe et j’ai franchement eu peur de ne pas arriver au bout. Mais passé ce moment un peu compliqué, l’histoire originale comme sait le faire Asimov, se dévoile peu à peu. Et si le début est un peu lent, les surprises et révélations inattendues qui ponctuent la suite du récit sont excellentes. Asimov ne déçoit pas avec les fins de ses histoires !

Le personnage principal de ce roman est Andrew Harlan un technicien de l’Eternité né au 482ème siècle. C’est un homme froid et réfléchi auquel on s’attache difficilement, ce qui assez logique vu sa personnalité et sa fonction. Et puis Harlan rencontre une femme Noÿs qui va lui faire changer sa vision de l’Eternité.

Mais l’Eternité, qu’est ce donc ? L’Eternité et les voyages dans le temps ont été découvertes par l’homme  au 24ème siècle. L’Eternité est en dehors du temps et les Éternels qui y vivent, surveillent les siècles. Et pour le bien de l’humanité, ils effectuent des calculs et des changements pour éviter toute erreur dans l’histoire de l’humanité. Etant en dehors du temps, les Éternels ne sont pas impactés de ces changements, mais par leur action, ils changent complètement la réalité sans que l’humanité en ait conscience. Ils ont donc un pouvoir immense, celui de modifier la société, d’un changement de réalité à un autre, ils modèlent le monde.

Je me suis posée beaucoup de questions tout au long de l’histoire sur les actions des Éternels, est-ce une bonne chose d’éviter à l’humanité de faire la moindre erreur ? Ce principe que des hommes changent le monde sans qu’on s’en aperçoive est extrêmement effrayant.  Ce n’est pas mon roman préféré d’Asimov, mais c’est un excellent roman sur le voyage dans le temps.

Catégories : Lecture

1 Comment

Léa Touch Book · 21 mai 2015 à 20 h 55 min

Il faudrait que je lise cet Asimov:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Lecture

La Maîtresse de guerre, Gabriel Katz

Titre : La Maîtresse de guerre Auteur : Gabriel Katz Edition : Pocket Résumé : A sa naissance, tout le village du Nordland était en deuil : l’enfant unique d’Horn, le maître d’armes, était une Lire la suite…

Lecture

Le retour de Silas Jones, Tom Franklin

Titre : Le retour de Silas Jones Auteur : Tom Franklin Edition : Albin Michel Résumé : Dans le Mississipi des années 70, tout aurait dû séparer Larry Ott et Silas Jones : la classe Lire la suite…

Lecture

Harry Potter et les reliques de la mort, J.K. Rowling

Titre  : Harry Potter et les reliques de la mort (Tome 7) Auteur : J.K. Rowling Edition : Folio Junior Résumé : Cette année, Harry a dix-sept ans et ne retourne pas à Poudlard. Avec Lire la suite…