Titre : Une pluie sans finCouv0037

Auteur : Michael Farris Smith

Edition : Super 8

Résumé : L’ouragan Katrina n’était qu’un signe avant-coureur : après des années de catastrophes écologiques, le sud des Etats-Unis s’apparente désormais à un véritable no man’s land.

Plutôt que de reconstruire sans cesse, le gouvernement à tracé une frontière et ordonné l’évacuation de la zone. Cohen fait partie de ceux qui, envers et contre tout, ont choisi de rester.

*

Mon avis : 

Une pluie sans fin c’est d’abord un roman qui porte bien son nom. L’histoire se déroule dans le sud des Etats-Unis en dessous de la Limite, cette zone qui après avoir subi catastrophes sur catastrophes a été évacuée et laissée à l’abandon. Il n’y a plus grand monde, plus de loi et juste la pluie, les tempêtes et le vent qui détruisent tout.

Dans ce monde post-apocalyptique, Cohen a décidé de rester. Veuf, obnubilé par son idée de construire la chambre pour son bébé qui n’a jamais vu le monde, il vit seul avec un chien et une jument, leur parlant ou se parlant à lui-même. C’est un personnage intéressant, piégé dans son passé et très humain. Puis tout bascule quand il se fait voler sa Jeep. Il s’en suivra pour Cohen quelques rencontres et finalement tout un périple pour atteindre la Limite.

Le roman a un rythme assez lent, qui convient parfaitement avec l’ambiance post apocalyptique qui est extrêmement bien retranscrit. C’est une histoire qu’on a envie de découvrir un jour de pluie (tout en étant bien au chaud avec une couverture sur les genoux et une tasse de thé ^^). L’ambiance est vraiment le point fort de ce roman avec la description de ce monde dévasté, sombre et triste. Ça ferait un bon film.

Côté action, le roman comporte quelques scènes bien sympas d’autant plus qu’on s’attache aux personnages et qu’on s’inquiète pour leur survie dans ce monde où la nature, tout comme les hommes sont sauvages et hostiles.

Petit bémol pour la 4ème de couverture dont le résumé donne un peu trop d’informations à mon goût. Même si je comprends le besoin de donner envie, je préfère ne pas trop savoir à quoi m’attendre et découvrir par moi-même.

Catégories : Lecture

1 Comment

Dareel · 12 mai 2015 à 14 h 49 min

C’est vrai que la quatrième de couverture en dit trop, du coup ça gâche le suspense. ^^ Bon roman dans l’ensemble !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Lecture

Dark Net, Benjamin Percy

Titre : Dark Ne Auteur : Benjamin Percy Edition : Super 8 Résumé : Sous les fondations du réseau, un second Internet palpite : un eldorado sulfureux où rien n’est interdit et où tout – Lire la suite…

Lecture

L’autre côté du rêve, Ursula K. Le Guin

Titre : L’autre côté du rêve Auteur : Ursula K. Le Guin Edition : Le Livre de Poche Résumé : Lorsque George Orr dort, il rêve, comme tout un chacun. Mais lorsqu’il se réveille, au Lire la suite…

Coup de coeur

Wild, Cheryl Strayed

Titre : Wild Auteur : Cheryl Strayed Edition : 1018 Résumé : Lorsque, sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce Lire la suite…