Couv0049Titre : 1984

Auteur : George Orwell

Edition : Folio

Résumé : « De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police de la Pensée. »

*

Mon avis : 

Ce n’est pas ma première lecture de 1984. Je l’avais déjà lu à l’adolescence et je l’avais apprécié mais une petite quinzaine d’années après …. Je l’apprécie d’autant mieux.

Publié en 1949, ce classique des romans d’anticipation et de dystopie nous fait découvrir un régime totalitaire, où tous sont surveillés et privés de liberté. On découvre ce monde à travers le personnage principal Winston Smith qui ne rentre pas tout à fait dans le moule et commence à sérieusement se poser de nombreuses questions.

Son quotidien c’est son travail au Ministère de la vérité qui consiste à réécrire l’histoire pour qu’elle soit toujours en accord avec la version officielle du parti, c’est aussi les activités communes auxquelles il faut participer car il serait mal venu d’avoir la volonté de vouloir se démarquer en restant seul et c’est aussi la surveillance quotidienne chez lui ou ailleurs. George Orwell nous dévoile ici un monde sans espoir, sans liberté, sans vie, où il est important d’être comme tout le monde, d’accepter tout ce qu’on nous dit et de ne pas réfléchir, si on tient à rester vivant. C’est un monde terrifiant où on n’est pas libre de ses pensées, où on ne peut faire confiance à personne car on peut même se faire dénoncer par ses propres enfants. C’est un monde révoltant… où personne ne se révolte.

La guerre c’est la paix

L’esclavage c’est la liberté

L’ignorance c’est la force

Passé une première partie de découverte et d’introspection, Winston franchit la ligne à plusieurs reprises et s’écarte progressivement de plus en plus de l’attitude que la société attend de lui. Et d’une rencontre à une autre, il prend des risques et veut croire qu’il est possible de changer ce monde.

1984 est un livre qu’il faut lire. Si certains passages explicatifs sont peut-être un peu longs et que la lecture demande un peu de réflexion, ça reste un livre tout de même accessible. Je trouve en outre que ce livre a extrêmement bien vieilli.

 

Catégories : Lecture

2 Comments

Léa Touch Book · 27 juin 2015 à 17 h 24 min

C’est un de mes classiques préférés ^^

Mortuum · 15 août 2015 à 17 h 57 min

Yep, c’est un livre généralissime. Toujours d’actualité (et on ne peut plus) d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Lecture

Pardonne-lui, Jodi Picoult

Titre : Pardonne-lui Auteur : Jodi Picoult Edition : Michel Lafon Résumé : Sage Singer est une solitaire. Elle dort le jour et travaille la nuit dans une boulangerie, où elle oublie les blessures de Lire la suite…

Lecture

Silverthorn, Raymond E. Feist

Titre : Silverthorn (La guerre de la faille Tome 3) Auteur : Raymond E. Feist Edition : Milady Résumé : La guerre entre les mondes de Midkemia et Kelewan s’est achevée. Le royaume de Krondor Lire la suite…

Lecture

Aussi libres qu’un rêve, Manon Fargetton

Titre : Aussi libres qu’un rêve Auteur : Manon Fargetton Edition : Castelmore Résumé : En cette fin de XXIe siècle, la loi des Dates de naissance régit l’accès aux métiers. Né en janvier, vous Lire la suite…