L’élite tome 1, Joelle Charbonneau

Titre : L’élite tome 1Couv0067

Auteur : Joelle Charbonneau

Edition : Milan (Macadam)

Résumé : Profil idéal : Etre déterminé. Compétent. Débrouillard. Et avoir de parfaites connaissances en sciences naturelles. Utile pour survivre. Objectif : Le Test récompense à la fois les guerriers et les sages. Les candidats qui ne réussiront pas les épreuves seront éliminés. Dans tous les sens du terme. Les candidats peuvent-ils renoncer à passer le Test ? Non. Une fois le test commencé, une seule issue : réussir les épreuves.

*

Mon avis : 

Cette dystopie nous amène dans un monde en reconstruction qui a été détruit après plusieurs guerres. On y découvre Cia à sa remise de diplômes qui est un moment important de sa vie. Le passage à l’âge adulte et surtout l’instant où elle saura si elle a été sélectionnée pour passer le Test. Ce test, peu le passe, c’est le test qui permet pour ceux qui le réussissent de rentrer à l’Université et  de devenir un des dirigeants de ce nouveau monde. Alors que personne de la Colonie des 5 Lacs n’a été sélectionné depuis plusieurs années, Cia et trois autres jeunes de cette communauté le sont et ils quittent le seul endroit qu’ils connaissent pour aller passer le test, à la Capitale. Mais la question de ce qui arrive à ceux qui échouent au test se pose…

J’ai parfois un peu de difficultés avec les livres Young Adult, dont le contexte est parfois peu développé et juste une excuse pour une romance. Ce n’est pas le cas ici. Si une romance est bien présente, elle n’est pas le centre de l’histoire et si on sait peu du contexte de ce monde au départ, on le découvre petit à petit et c’est plutôt sympa. Ce tome 1 n’a pas été un coup de cœur pour moi mais j’ai tout de même beaucoup aimé cette histoire qui est pleine de rebondissements. C’est assez addictif, je l’ai lu rapidement et j’ai eu du mal à m’arrêter. Le style est sympa et les différentes épreuves du test qui s’enchainent donnent un bon rythme à l’histoire.

Quand aux personnages, Cia est plutôt attachante, et j’ai apprécié ambiguïté de certains personnages. Tomas – par contre – m’a laissé relativement indifférente.

La fin de ce premier tome, laisse entrevoir ce qui pourrait se passer dans le second que j’irai découvrir avec grand plaisir.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *