Le dernier royaume, t1, Morgan Rhodes

Couv0120Titre : Le dernier royaume – Acte 1, Les Cendres d’Auranos

Auteur : Morgan Rhodes

Edition : Michel Lafon

Résumé : Après des siècles de paix, une rumeur de guerre se propage dans les trois royaumes d’Auranos, de Paelsia et de Limeros. Au centre de ce conflit naissant, une funeste prophétie : une magie perdue, sur le point de resurgir. Pour la maîtriser, tous les coups sont permis et seuls les plus forts, ou les plus rusés, s’en sortiront.

*

Lu pour le Challenge Littérature de l’imaginaire (14/48)

*

Mon avis : 

Les Cendres d’Auranos est le premier tome de la saga de Fantasy Jeunesse Le dernier Royaume avec laquelle je ne savais pas trop à quoi m’attendre. C’est l’histoire de Mytica, découpée en trois Royaumes : Auranos au Sud, un royaume riche et prospère, Paelsia au centre qui est tout l’opposé, une terre pauvre qui vit difficilement de ces vignobles, et Limeros au Nord, un royaume froid et sur le déclin.

Les personnages principaux – issues des trois royaumes – sont assez jeunes, comme on peut s’y attendre avec ce type de roman Jeunesse. C’est un peu ce qui me faisait peur, mais au final l’histoire est parfois assez sombre et  si les personnages sont un peu caricaturaux, ils ne m’ont pas déplu,  même si je ne m’y suis pas non plus vraiment attaché. Mais je les retrouverais tout de même avec plaisir dans les prochains tomes.

Côté intrigue, je ne vais pas en dire plus, c’est un classique mélange de conflit entre les royaumes, d’intrigues politiques et de trahison (enfin c’est assez léger, ce n’est pas non plus Le trône de fer) et de prophéties. Un petit bémol par contre sur la 4ème de couverture, qui en dévoile tout de même pas mal sur Lucia… Dommage ! Mais globalement une histoire sympathique dont j’irais découvrir bientôt les tomes suivants.

Imaginaire2

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Marinette dit :

    Une saga fantasy que j’apprécie beaucoup. Les trois premiers tomes sont top. Surtout que les personnages se révèlent de plus en plus intéressants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *