Tsukushi, Aki Shimazaki

Titre : TsukushiCouv0148

Auteur : Aki Shimazaki

Edition : Babel

Résumé : Bien qu’elle ait dû renoncer à celui qu’elle aimait, Yûko ne regrette pas d’avoir accepté son mariage improbable avec le fils d’un banquier. Elle n’était alors qu’une réceptionniste, et lui, l’unique hériter de la prestigieuse famille Sumida. Mais son époux est un homme bon, qui a endossé avec noblesse la paternité de la petite Mitsuba. Après treize années sereines passées auprès de lui, Yûko est devenue amoureuse de cet être généreux, honnête et aimable, comme le reconnaissent tous leurs amis et employés. Pourtant ce mari attentif n’est pas celui qu’elle croit.

*

Lu pour le Challenge ‘Raconte moi l’Asie v2‘

*

Mon avis : 

4ème livre du cycle « Au cœur du Yamato » on retrouve ici Yûko qui avait déjà été vu dans le roman « Mitsuba ». Même si tous les romans peuvent se lire séparément, je trouve qu’il est tout de même mieux d’avoir lu ce premier roman d’abord pour mieux cerné le passé de Yûko.

Yûko vient d’une famille modeste, mais a épousé plusieurs années auparavant Takashi l’hériter d’une grande famille. Ce roman tourne autour de ce couple, de leur mariage, des convenances. Puis l’harmonie est brisée par une découverte que Yûko fait sur son mari, et qui la fait s’interroger aussi sur ses choix passés. C’est un roman touchant qui dévoile un peu plus le personnage de Yûko de ce qu’on avait vu d’elle dans Mitsuba.

Un roman d’Aki Shimazaki toujours au style simple, pudique et envoûtant, sur la culture japonaise et l’importance de l’image mais sans jugement et qui m’a une fois de plus conquis.

Asie2

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *