Titre : Le sceau du Lotus

Auteur : Ludovic Davoine

Edition : Auto-Edité

Résumé : 

Thorvald, jeune et puissant guerrier du Grand Nord, part une nouvelle fois en guerre contre les Ventayars, les ennemis héréditaires de son peuple de barbares. Laissant derrière lui sa cité enneigée, il ignore alors qu’un danger tout aussi grand progresse doucement par la mer, et atteindra bientôt les côtes sans défense de sa cité. Mais qui aurait pu croire que des démons du Continent viendraient un jour sur ces terres lointaines et désolées, dérober ce qu’aucun Ventayar n’avait encore réussi à approcher ?

 

*

 

Mon avis :

Le sceau du lotus est un roman de Fantasy découpé en trois parties. On y rencontre d’abord Thorvald un grand guerrier du Nord, une sorte de viking un peu brut de coffrage, qui se lance dans une périlleuse aventure loin de chez lui après l’attaque de son village par un ennemi inconnu. Dans une seconde partie, on fait la connaissance de Tomotoke, un samouraï qui suit la Voie du Sabre. Celui-ci, malgré son jeune âge semble sage et respecté et il se lance dans une quête vers le monastère de Koyasano pour comprendre le mal qui a soudain frappé le fils d’un seigneur. Puis la finalement dans une troisième partie, la plus longue des trois, les deux protagonistes font équipe pour la suite de l’aventure.

L’histoire est plutôt sympa à suivre, ainsi que ces deux personnages et leur histoire ponctuée de péripéties. J’ai particulièrement apprécié l’ambiance calme et zen du Royaume des Cinq chats, une sorte de Japon médiéval. Je ne crois pas avoir déjà lu de roman de Fantasy avec cet univers asiatique et aimant beaucoup l’Asie, cela m’a bien plu.

L’histoire se lit bien, le style est plutôt agréable, mais c’est très rapide. L’univers aurait mérité d’être beaucoup plus développé, aussi bien les différents Royaumes, que le contexte, le passé pour mieux y ancrer l’histoire. J’aurais également aimé connaître davantage les deux protagonistes, dont on sait finalement peu de choses. Leur différence n’a pas été beaucoup exploitée, pourtant ils semblent venir de deux mondes tellement opposés et la mise en avant de cette rencontre aurait pu être un point fort de l’histoire.

Ce qui m’a gêné également c’est l’absence de personnage féminin et surtout que les seules femmes qu’on entraperçoit sont celles qu’il faut sauver. Elles font à mon gout un peu trop demoiselle en détresse et c’est dommage. Il y a plusieurs rencontres sur le chemin de cette aventure, et un personnage féminin un peu plus marquant aurait pu être sympa.

Au final j’ai passé un moment pas désagréable avec ce court roman, je voulais connaitre son dénouement et avoir des explications. Mais j’aurais aimé plus de  développement de l’univers et des personnages.

Merci à Ludovic Davoine pour m’avoir fait découvrir son roman.

Catégories : Lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Lecture

Emma, Jane Austen

Titre : Emma Auteur : Jane Austen Edition : Archipoche 4 ème de couverture : Publié en 1815, Emma est considéré comme le plus abouti des romans de Jane Austen. Cette étude des moeurs, en Lire la suite…

Lecture

La Maîtresse de guerre, Gabriel Katz

Titre : La Maîtresse de guerre Auteur : Gabriel Katz Edition : Pocket Résumé : A sa naissance, tout le village du Nordland était en deuil : l’enfant unique d’Horn, le maître d’armes, était une Lire la suite…

Lecture

Le retour de Silas Jones, Tom Franklin

Titre : Le retour de Silas Jones Auteur : Tom Franklin Edition : Albin Michel Résumé : Dans le Mississipi des années 70, tout aurait dû séparer Larry Ott et Silas Jones : la classe Lire la suite…