Titre : Luna

Auteur : Ian McDonald

Edition : Denoël

Résumé :

2110. Sur une Lune où tout se vend, où tout s’achète, jusqu’aux sels minéraux contenus dans votre urine, et où la mort peut survenir à peu près à n’importe quel moment, Adrianna Corta est la dirigeante du plus récent des cinq « Dragons », ces familles à couteaux tirés qui règnent sur les colonies lunaires. Elle doit l’ascension météoritique de son organisation au commerce de l’Hélium-3. Mais Corta-Hélio possède de nombreux ennemis, et si Adrianna, au crépuscule de sa vie, veut léguer quelque chose à ses cinq enfants, il lui faudra se battre, et en retour ils devront se battre pour elle… Car sur la Lune, ce nouveau Far West en pleine ruée vers l’or, tous les coups sont permis.

 

*

 

Mon avis : 

Luna est le premier tome de ce qui sera a priori une trilogie de science-fiction. Comme le nom peut le laisser deviner, l’histoire se passe sur la Lune.  Cette société est dirigé par quelques grandes familles les  cinq « Dragons » et c’est un monde sans loi, basé seulement sur négociations et contrats. A travers une de ces familles, la famille Corta et plusieurs de ces générations, on découvre cet univers violent et plein de conflits et d’intrigues.

J’avais vu pas mal de bons avis sur ce roman et j’avais hâte de le découvrir, mais au final pour moi ça ne l’a pas du tout fait. Alors côté positif, l’univers est original et intéressant. La 4ème de couverture compare Luna à Game of Thrones et  je comprends un peu cette comparaison avec toutes ces familles et ces conflits, le livre ne manque pas de rebondissements.

Malheureusement, j’ai trouvé beaucoup de défauts à ce premier tome. Tout d’abord le listing des personnages au début qui renvoie vers le glossaire à la fin, ça fait un peu peur.  Je préfère personnellement découvrir au fil de ma lecture et que les informations soient distillées de telle sorte qu’on ait le temps des les  digérer, après un petit récapitulatif à la fin pourquoi pas, mais comme ça dès le début, c’est juste flippant. En plus tout ce vocabulaire spécifique n’apporte au final pas grand-chose.

Pour ce qui est de l’univers, si je le trouvais prometteur et original, je n’ai pas réussi à visualiser quoique ce soit, c’était assez flou. J’ai par contre bien aimé quelques retours sur le passé d’Adrianna Corta qui permettait de mieux voir comment l’humanité avait colonisé et apprivoisé la Lune. L’idée de la sexualité très libre était intéressante, mais certains passages étaient trop crus et tout ce qui est mariage d’enfants j’ai pas aimé, je trouve pas ça réaliste qu’en un siècle la société puisse faire ce genre de retour en arrière.

Et autre point qui m’a clairement déçu ce sont les personnages. Ils sont nombreux mais au final je ne me suis identifiée ou attachée à personne et ce qui pouvait leur arriver m’a laissé complètement indifférente.

Donc au final, je pense que c’est un roman qui n’est pas fait pour moi et je doute fort que je continue cette trilogie.

Catégories : Lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Lecture

Dark Net, Benjamin Percy

Titre : Dark Ne Auteur : Benjamin Percy Edition : Super 8 Résumé : Sous les fondations du réseau, un second Internet palpite : un eldorado sulfureux où rien n’est interdit et où tout – Lire la suite…

Lecture

L’autre côté du rêve, Ursula K. Le Guin

Titre : L’autre côté du rêve Auteur : Ursula K. Le Guin Edition : Le Livre de Poche Résumé : Lorsque George Orr dort, il rêve, comme tout un chacun. Mais lorsqu’il se réveille, au Lire la suite…

Coup de coeur

Wild, Cheryl Strayed

Titre : Wild Auteur : Cheryl Strayed Edition : 1018 Résumé : Lorsque, sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce Lire la suite…